Quel velo choisir pour faire du cyclotourisme ?

Quel velo choisir pour faire du cyclotourisme ?

Faire du tourisme à bicyclette reste un vrai plaisir, car ce type d’activité se présente à la fois comme du loisir (le plaisir de voyager, de découvrir d’autres horizons et d’apprécier de magnifiques paysages) et une occasion de faire travailler un peu son corps (sur route, en montagne, etc.). Raison pour laquelle, il convient de bien choisir l’équipement adapté à chaque type de randonnée. Comme principales caractéristiques, le vélo de cyclotourisme ne dispose généralement d’aucune suspension et possède des pneus assez étroits. Ces spécificités permettent notamment de limiter considérablement l’effort du cycliste et lui permettre de voyager le plus longtemps possible.

Les critères élémentaires à considérer

En plus d’être confortable et maniable, un vélo de voyage doit aussi répondre à des critères de solidité et de performance. En effet, les balades peuvent parfois être longues et d’autres chemins plus ou moins périlleux peuvent également être entrepris pour profiter de plus d’aventures. Alors, il faut tout prévoir. Mieux vaut être bien équipé que gérer des imprévus. La question du budget s’impose aussi pour ce genre d’investissement. Bien qu’il soit désormais possible de trouver des vélos à prix abordable, nombreux sont les tourismes qui choisissent d’autres options, à l’instar de la location de vélo de voyage comme le propose http://ete.notresphere.com/. Plusieurs choix y sont disponibles. Par ailleurs, il est important de déterminer d’autres éléments, pour ne citer que le poids, l’ergonomie des guidons, l’efficacité du freinage, le matériau de la selle et la présence ou non de garde-boue. Vérifier également que vous disposez d'une pompe à vélo performante ou d'une bombe anti-crevaison. Il n’y a rien de mieux que de rouler avec des pneus gonflés :)

Les types de vélo de cyclotourisme

Plusieurs types de vélo de voyage sont disponibles et le choix du deux-roues destiné au tourisme doit correspondre à chaque voyage. Parmi ces éventails figurent, entre autres, le vélo de route et le vélo hybride. Le vélo de route roule un peu plus vite et reste plus facile à manier. Mais comme son nom l’indique, il ne sera pas vraiment adapté à tout type de terrain (chemin de terre, chemin rocheux, etc.). Le vélo hybride, quant à lui, est un peu plus polyvalent avec un cadre plus solide et la possibilité d’emporter plusieurs accessoires. Enfin, comme les fabricants ne cessent de surprendre leurs clients, certains d’entre eux proposent même des vélos couchés qui sont actuellement de plus en plus prisés. Destinés à fournir plus de confort et à répondre au mieux aux exigences des cyclotouristes, ils peuvent être électriques ou de type vélo de montagne. Dans tous les cas, il est toujours bon de tenir compte du terrain et des lieux à visiter avant de fixer son choix.